Bertrand BLIER, réalisateur français
(1939)

Biographie

Né le 14 mars 1939 à Paris, fils du célèbre comédien Bernard Blier, Bertrand Blier a vu s'ouvrir devant lui, très tôt, les portes de la carrière cinématographique. En effet, ses études secondaires à peine terminées, Bertrand est déjà assistant de John Berry qui tourne OK MAMBO (1959) : il a tout juste vingt ans ! Puis il apprend son métier de cinéaste aux côtés de réalisateurs éprouvés tels que Georges Lautner, Jean Delannoy, Denys de La Patellière ou Christian-Jaque.

Dès 1962, Bertrand Blier décide de passer à la réalisation. Il parcourt la France pour recueillir les témoignages de dizaines de jeunes sur leur vécu quotidien et l'idée qu'ils se font de leur avenir. Le résultat, HITLER, CONNAIS PAS!, exercice de cinéma-vérité, sans concessions, démontre que le cinéaste n'entend pas se couler dans un moule à la mode, en l'occurrence celui de la "Nouvelle Vague", mais ambitionne plutôt de créer un cinéma qui n'appartienne qu'à lui.

Bertrand Blier écrit de nombreux scénarios - dont une adaptation de "L'Écume des jours" de Boris Vian - qui resteront dans ses tiroirs. L'un d'entre eux, toutefois, récit d'espionnage traditionnel d'apparence, trouvera un producteur. Sorti en 1967, sous le titre explicite de SI J'ÉTAIS UN ESPION, cette plongée dans l'univers froid et inhumain des polices parallèles se voulait aux dires de son auteur, une "réflexion sur le racisme" bien loin des "James Bond" ou des "barbouzes" tant appréciés à l'époque...

Puis de 1967 à 1974, c'est la "traversée du désert" avec, pour seul oasis, l'écriture, en 1970, du scénario de LAISSE ALLER... C'EST UNE VALSE de Lautner. "Soudain, j'en ai eu marre. Et LES VALSEUSES est né de cette colère." (Bertrand Blier). D'abord roman, puis film, LES VALSEUSES fut un triomphe qui fit de son trio de jeunes interprètes, Gérard Depardieu, Patrick Dewaere et Miou-Miou, un trio de vedettes. "Conçu comme un attentat délibéré contre le public", ce film souvent rejeté par la critique pour vulgarité, imposa l'image d'un Bertrand Blier non conformiste et provocateur.

CALMOS est une charge antiféministe ne reculant devant aucune outrance. Pour PRÉPAREZ VOS MOUCHOIRS, Blier retrouva son tandem fétiche Depardieu-Dewaere, aux prises, cette fois, avec Carole Laure. Le film reçut l'Oscar 1979 du meilleur film étranger et un bon accueil en France.

BUFFET FROID, "objet terriblement insolite" ("Le Matin"), "extrapolation poussée jusqu'à l'absurde des travers qui hantent notre propre société" ("Témoignage chrétien"), fut mal compris du public; il préféra BEAU-PÈRE, que Blier adapta de son propre roman. En revanche, la critique, qui avait apprécié le premier, bouda le second.

LA FEMME DE MON POTE, huis-clos psychologique, avec Coluche, Isabelle Huppert et Thierry Lhermitte, surprit tous ceux qui espéraient un film comique traditionnel. Même malentendu avec NOTRE HISTOIRE - César 1984 du scénario, comme BUFFET FROID en 1979 - qui fit d'Alain Delon, le viril héros de tant de polars, un alcoolique sur le retour, battu, cocu et malheureux...
Bertrand Blier souligne : "Un des devoirs du cinéma est de secouer", mes films sont "(...) des suites de variations sur la bêtise".

Il lance en 1986, une nouvelle provocation : Depardieu, séduisant Michel Blanc dans TENUE DE SOIRÉE ! Ce film obtient d'ailleurs un immense succès public, et permet à Michel Blanc d'obtenir un prix d'interprétation masculine au festival de Cannes.

TROP BELLE POUR TOI réunit à nouveau, après BUFFET FROID, Gérard Depardieu et Carole Bouquet, que rejoint Josiane Balasko. Entre les deux femmes, le coeur de Depardieu balance... et son choix en surprend plus d'un! Le film constitue un nouveau succès public et reçoit cinq Césars, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Dans MERCI LA VIE, film à tiroirs jonglant sans cesse avec l'espace-temps, les personnages et les ruptures de récit, ce sont deux jeunes actrices qui dominent une distribution impressionnante : Charlotte Gainsbourg et Anouk Grinberg. On retrouve cette dernière, devenue la compagne du cinéaste, dans ses deux films suivants : UN DEUX TROIS SOLEIL, avec Marcello Mastroianni, et MON HOMME, avec Gérard Lanvin.
Ces deux films n'obtiennent pas le meme succès, ce qui amène Bertrand Blier à prendre quelque distance avec le 7ème art : il écrit une pièce, "Les Cotelettes", jouée en 1997 par Michel Bouquet et Philippe Noiret, et un roman "Existe en blanc", paru en 1998.

En 2000, Bertrand Blier revient en force au cinéma avec LES ACTEURS, une fantaisie en forme d'hommage, dans laquelle figurent pratiquement tous les comédiens français, de Marielle à Villeret, de Delon à Belmondo, de Brialy à Arditi en passant par Dussollier et... Balasko!

Ses principaux films

BEAU-PÈRE,  (1981)
BUFFET FROID,  (1979)
CALMOS,  (1976)
HITLER, CONNAIS PAS,  (1963)
LA FEMME DE MON POTE,  (1983)
LES ACTEURS,  (2000)
LES VALSEUSES,  (1974)
MERCI LA VIE,  (1991)
MON HOMME,  (1996)
NOTRE HISTOIRE,  (1984)
PRÉPAREZ VOS MOUCHOIRS,  (1978)
SI J'ÉTAIS UN ESPION,  (1967)
TENUE DE SOIRÉE,  (1986)
TROP BELLE POUR TOI,  (1989)
UN DEUX TROIS SOLEIL,  (1993)