Judy GARLAND, actrice américaine
(1922-69)

Biographie

Frances Gumm naît le 10 juin 1922 à Grand Rapids, Minnesota. Dès l'âge de cinq ans ses parents Frank et Ethel Gumm, duo de music-hall très connu, l'intègrent à leur numéro. Les ennuis de santé de leur père obligent Frances et ses deux sœurs, Virginia et Mary, à se produire seules sur scène accompagnées au piano par leur mère.
En 1931, elles ont leur premier engagement important à Chicago. La vedette du spectacle, George Jessel, rebaptise Frances Gumm en Frances Garland, du nom d'un de ses amis, critique de théâtre au "World Telegram" de New York. La jeune fille décide elle-même de changer de prénom : Frances deviendra Judy.
En 1934, Judy commence sa carrière en solo, au "Lake Tahoe" de Los Angeles. Un talent-scout l'entend et lui suggère de faire du cinéma. Elle passe une audition devant Louis B. Mayer qui l'engage aussitôt et, pour la seule fois dans l'histoire de la MGM, sans même lui faire tourner un bout d'essai.
L'année 1936 voit sa première apparition à l'écran aux côtés de Deanna Durbin dans un court métrage. Et dès 1937, elle connaît le succès avec BROADWAY MELODY OF 1938 où elle chante une chanson restée célèbre. "Dear Mister Gable, you made me move you". La même année elle rencontre Mickey Rooney avec lequel elle tournera huit films.
Grâce au MAGICIEN D'OZ, elle obtient, en 1939, un Oscar spécial de la "meilleure jeune actrice" et se trouve la seule femme avec Bette Davis au hit-parade des dix vedettes les plus populaires aux États-Unis. Judy sort de l'adolescence et les problèmes de santé commencent : elle a tendance à prendre du poids et la MGM lui fait suivre un régime draconien.
Le 10 juin 1941, Judy épouse David Rose, un chef d'orchestre. Le mariage est un échec. Les producteurs lui donnent maintenant des rôles d'adulte : elle joue sa première scène d'amour dans LITTLE NELLY KELLY. C'est aussi dans ce film. pour la première et dernière fois de sa carrière, qu'elle meurt à l'écran ! Un autre tournant dans sa carrière : FOR ME AND MY GAL où son nom apparaît seul en vedette sur l'affiche. Un autre acteur y débutait, Gene Kelly.
Parallèlement au cinéma, elle interprète des pièces radiophoniques, notamment une adaptation de "A Star is Born" avec Walter Pidgeon et Adolphe Menjou, rôle qu'elle reprendra plus tard à l'écran.
L'année 1944 marque une grande date dans la vie de Judy Garland : elle rencontre Vincente Minnelli et tourne LE CHANT DU MISSOURI avec lui. C'est le triomphe. Elle est au sommet de sa carrière : la MGM la paie 5 000 dollars par semaine. Le 15 juin 1945, elle épouse le réalisateur. Un an plus tard naîtra Liza.
L'HORLOGE prouve ses talents de comédienne dramatique, mais le publie aime avant tout la chanteuse. La MGM aussi. Elle enchaîne les succès: HARVEY GIRLS, ZIEGFELD FOLLIES. Par contre les spectateurs boudent LE PIRATE, trouvant Judy trop sophistiquée.
Dans sa vie privée, rien ne va plus : elle est épuisée, son ménage traverse une crise grave, elle consomme de plus en plus de tranquillisants. Tous ces faits poussent Vincente Minnelli à céder la place à Charles Walters pour le tournage de PARADE DE PRINTEMPS. Judy y danse pour la première fois avec Fred Astaire. Grâce à l'énorme succès du couple Garland-Astaire, un autre film est mis en chantier, mais Judy, malade, doit renoncer. Ginger Rogers reprend le rôle. Surmontant ses problèmes de santé, elle termine IN THE GOOD OLD SUMMERTIME. Malheureusement, pour ANNIE GET YOUR GUN elle doit à nouveau céder la place, cette fois à Betty Hutton. Le moral est au plus bas : elle passe trois mois en clinique. Cependant, elle revient au studio pour LA JOLIE FERMIERE, mais ne peut terminer MARIAGE ROYAL et la MGM met fin à son contrat. Déprimée, elle tente de se suicider le 20 juin 1950. Son divorce avec Minnelli est prononcé. C'est alors que Judy rencontre Sidney Luft qui la persuade de chanter au Palladium de Londres. Un nouveau triomphe. Ils se marient en juin 1952 et auront deux enfants, Lorna et Joseph. En 1953, elle crée avec son mari une société de Production et,commence le tournage d'UNE ÉTOILE EST NEE. Le succès est tel que Judy est pressentie pour un Oscar. Cependant, les difficultés conjugales reprennent et elle se sépare de son mari. Après sept ans d'interruption, Judy Garland débute en 1961 une nouvelle carrière cinématographique, avec JUGEMENT À NUREMBERG qui lui vaut une autre nomination à l'Oscar. Parallèlement, elle donne au Carnegie Hall son plus célèbre récital. Tout semble aller mieux pour Judy qui tourne deux films : UN ENFANT ATTEND et L'OMBRE DU PASSÉ. Mais le succès n'est plus au rendez-vous. Nouveau mariage avec un acteur, nouveau divorce six mois plus tard. De retour aux États-Unis, elle se remet au travail pour LA VALLÉE DES POUPÉES. Mais elle ne jouera jamais le rôle. Début 1969, elle épouse en cinquièmes noces un directeur de cabaret et part vivre à Londres. Les barbituriques lui sont de plus en plus nécessaires. Judy en abuse un soir. On la trouve morte dans son appartement le 21 juin 1969.

Filmographie

1936 LE KIOSQUE A MUSIQUE (court métrage.) - PIGSKIN PARADE (David Butler).
1937 BROADWAY MELODY OF1938 (Roy Del Ruth) - LE JOCKEY ROUGE ( Alfred E. Green).
1938 TOUT LE MONDE CHANTE (Edwin L. Marin) - LISTEN, DARLING (Edwin L. Marin) - L'AMOUR FRAPPE ANDRÉ HARDY (Lore Finds Andy Hardy, George B. Seitz).
1939 LE MAGICIEN D'OZ (Victor Fleming) - PLACE AU RYTHME (Busby Berkeley).
1940 EN AVANT LA MUSIQUE (Busby Berkeley) - LITLE NELLY KELLY(Norman Taurog) - ANDRÉ HARDY VA DANS LE MONDE (George B. Seitz).
1941 LA DANSEUSE DES ZIEGFELD FOLIES (Robert Z. Leonard) - LIFES BEGINS FOR ANDY HARDY (George B. Seitz) - DÉBUTS À BROADWAY (Busby Berkeley)
1942 WE MUST HAVE MUSIC (Robert Z. Leonard, court métrage) - FOR ME AND MY GAL (Busby BerLeley).
1943 LILY MARS VEDETTE (Norman Taurog) - GIRL CRAZY (Norman Taurog) - PARADE AUX ÉTOILES (George Sidney).