Marcel PAGNOL, réalisateur français
(1895-1974)

Biographie

Marcel Pagnol est né à Aubagne le 28 février 1895. Il passe son enfance dans une villa au-dessus de La Treille, en pleine garrigue, paysage qui lui inspirera plus tard d'étonnants "Souvenirs". Son père, instituteur, lui fait poursuivre des études au terme desquelles il sera nommé répétiteur d'anglais.

Mais le jeune professeur rêve surtout de littérature et de théâtre. Il a déjà publié, à seize ans, des poèmes et un drame en vers dans des revues locales, et en 1925, en collaboration avec Paul Nivoix, une pièce satirique, "Marchands de Gloire". La gloire, justement, lui vient avec "Topase" comédie représentée pour la première fois à Paris en 1928, qui va l'arracher (comme son héros) à l'enseignement. Ensuite viendront "Marius" et "Fanny", dont les adaptations à l'écran (dans des mises en scène assurées respectivement par Alexander Korda et Marc Allégret) vaudront à leur auteur un triomphe mondial, ce qui l'incite à passer à son tour derrière la caméra.

Sa carrière dès lors se confond avec sa filmographie. Pagnol ne reviendra au théâtre qu'en 1955 avec "Judas" et en 1956 avec "Fabien", (deux échecs). De cette époque datent également ses célèbres souvenirs d'enfance "La gloire de mon Père", "Le Château de ma Mère" et "Le Temps des Secrets" et une vaste fresque romanesque, "L'Eau des Collines". Entre-temps il a été élu à L'Académie française (le 4 mai 1946). Il meurt à Paris le 18 avril 1974.

Marcel Pagnol a publié un essai sur le cinéma intitulé "Cinématurgie", où il déclare notamment : "Le film parlant est la forme presque parfaite, et peut-être définitive, de l'écriture. “

Filmographie

1933 LE GENDRE DE MONSIEUR POIRIER (d'après Émile Augier et Jules Sandeau) - JOFROI (d'après Jean Giono, c.m.).
1934 L'ARTICLE 330 (d'après Georges Courteline, c.m.) - ANGÈLE (d'après "Un de Baumagnes" de Jean Giono).
1935 MERLUSSE - CIGALON.
1936 TOPAZE (deuxième version française, avec Arnaudy) - CÉSAR.
1937 REGAIN (d'après Giono).
1938 LE SCHPOUNTZ - LA FEMME DU BOULANGER (d'après un épisode de "Jean le Bleu" de Giono).
1940 LA FILLE DU PUISATIER.
1941 LA PRIÈRE AUX ÉTOILES (inachevé).
1945 NAIS (d'après Émile Zola, co-réaL Raymond Leboursier).
1948 LA BELLE MEUNIÈRE (en couleurs, procédé Rouxcolor).
1950 TOPAZE, troisième version française (avec Fernandel).
1952 MANON DES SOURCES.
1954 LES LETTRES DE MON MOULIN (d'après Alphonse Daudet).
1967 LE CURÉ DE CUCUGNAN (pour la Télévision, d'après Daudet, c.m.).